The End of Evangelion:
Commentaires 

• "THE END OF EVANGELION" est la conclusion de "Neon Genesis Evangelion".  Ce film est composé des épisodes 25' "Air" et 26' "Magokoro wo, kimi ni (Sincèrement vôtre/ Mon coeur pur pour toi)".

• Dans la dernière scène de l'épisode 24 "Saigo no Shisha (Le dernier Messager / La dernière victime)", Shinji Ikari tue Kaworu Nagisa - la première personne à le comprendre -, ainsi que le dernier Ange, de ses propres mains.  L'épisode 25', "Air", démarre immédiatement après cela. En d'autres termes, les épisodes 25' et 26' sont la suite de l'épisode 24 "Saigo no Shisha".

• Pour la série TV, les épisodes 25 "Owaru sekai (Le monde mourrant)" et 26 "Sekai no chuushin de ai wo sakenda kemono (La bête qui criait "Moi/Amour" au centre du monde)" ont été montrés à la suite de l'épisode 24 pour conclure la série. Par conséquent, l'histoire d'Evangelion se divise en deux branches après la dernière scène de l'épisode 24. La première fin est celle montrée dans les épisodes TV 25 et 26, tandis que les épisodes 25' et 26' montrés dans "THE END OF EVANGELION" sont une autre fin (ici, des nombres seuls sont utilisés pour indiquer les épisodes TV, et des nombres avec apostrophe sont utilisés pour indiquer les épisodes du film).

• La série TV "Neon Genesis Evangelion" a été diffusée entre Octobre 1995 et Mars 1996. La préparation du projet ainsi que l'histoire originale ont été faites par la Gainax, qui est connue pour des animes tels que "Honneamise No Tsubasa" (Les Ailes d'Honneamise) et "Fushigi no Umi no Nadia" (Nadia et le Secret de l'Eau Bleue), ainsi que des jeux vidéos comme "Princess Maker". La production des animations a été faite en collaboration entre Tatsunoko Productions et la Gainax.

• Des phases de préparation initiale jusqu'à cette production cinématographique, Neon Genesis Evangelion a évolué autour de son réalisateur Hideaki Anno. Tous les aspects, du thème général à la structure de l'histoire jusqu'à chaque dessin et ligne de dialogue, portent la marque de la créativité individuelle d'Anno.

• Depuis la diffusion initiale de la série TV, Evangelion a profité du soutien enthousiaste de nombreux fans, et la série a aussi déclenché des discussions sur de nombreux sujets. Avec des éléments de SF intriguants, des scènes de bataille dynamiques, un goût certain pour l'incorporation de motifs chrétiens et de jargon psycho-analytique dans un travail dramatique ainsi qu'une quantité très intense d'informations, Evangelion a dépassé les limites des animes, le rendant vraiment digne du titre "Neon Genesis".  La popularité sans limite de la série a rivalisé avec les plus grands succès du passé comme "Star Blazers (Space Battleship Yamato)" et "Mobile Suit Gundam (Kidou Senshi Gundam)", d'où l'avènement de l'expression "phénomène Eva".

• Un des thèmes majeurs d'Evangelion est celui du "coeur des gens", et c'est l'un des attraits de la série qui ne peut être trouvé dans aucun autre anime. Les relations avec les autres, le sens de l'existence, ce qu'est l'égo....  Evangelion a démarré comme une série d'action de "mechas" et de SF semi-réaliste, et l'on pouvait penser que le thème du "coeur des autres" dans les personnages avait été ajouté simplement pour une touche de dramatisme. Cependant, alors que la série progressait, le problème du "coeur des autres" prit de l'importance jusqu'à ce qu'il dépasse au final les éléments d'action et de mechas, ainsi que les réponses à différents mystères. Le dernier épisode de la série TV "Sekai no chuushin de ai wo sakenda kemono", point culminant de ce courant, prit une approche nouvelle en ne faisant progresser l'histoire que dans le monde intérieur du personnage de Shinji Ikari. Bien que cela ait rempli les besoins basiques de la thématique, le drame autour des personnages d'Eva et les explications de différents aspects furent laissés sans conclusion à la fin de la série.

• Cela devint un problème majeur, le final de la série TV pouvant être considéré comme incomplet. La voix des fans gagnait en force alors qu'ils réclamaient une fin adéquate au côté scénaristique de la série, des explications aux mystères, ou même une nouvelle histoire. De fait, pour satisfaire les demandes, il fut décidé de refaire les épisodes 25 et 26.

• Les épisodes remaniés 25' et 26' étaient à l'origine prévus pour un format OAV, mais il fut décidé durant la production qu'ils sortiraient au cinéma. Cela donna "EVANGELION DEATH AND REBIRTH" (Shin Seiki Evangelion Gekijouhen - Shito Shinsei) qui était constitué de deux parties: "DEATH", qui est un résumé de la série TV, et "REBIRTH", nouvelle production qui devait servir d'apogée au film. Cependant, le contenu à inclure dans la production se révéla plus important que prévu, ce qui amena le contenu de "REBIRTH" à ne représenter qu'environ deux tiers du nouvel épisode 25'. "EVANGELION DEATH and REBIRTH" sortit au cinéma en Mars 1997 en tant que première partie de la conclusion.

• Maintenant, quatre mois après "EVANGELION DEATH AND REBIRTH", la conclusion complète est sortie. Il s'agit du présent film: "THE END OF EVANGELION".

• Comme dit précédemment, "THE END OF EVANGELION" est la suite de l'épisode TV 24, "Saigo no shisha". Tous les anges sont morts, et le Projet de Complémentarité de la Seele est sur le point d'entrer dans sa dernière phase. L'attaque de la Force Stratégique d'Auto-défense Japonaise (JSSDF) sur l'Agence Spéciale NERV; le combat à mort entre l'Eva-02 et les Evas de série (modèles de production de masse); les mystères expliqués; le déroulement de la Complémentarité Humaine; le coeur de Shinji Ikari... Les épisodes 25' (Air) et 26' (Magokoro wo, kimi ni) sont remplis de séquences cinématographiques à couper le souffle. De plus, le film adopte aussi une approche expérimentale qui traite directement le problème du "coeur des gens"à la façon du final de série TV. De fait, que ce soit par son nom ou dans la réalité, ceci est bien la conclusion entière de Neon Genesis Evangelion.

• Le réalisateur en chef et scénariste est Hideaki Anno. Le réalisateur pour l'épisode 25' "Air" est Kazuya Tsurumaki, et pour l'épisode 26' "Magokoro wo, kimi ni", Hideaki Anno lui-même.  Comme pour "EVANGELION DEATH AND REBIRTH", la production de l'animation fut faite conjointement entre PRODUCTION I.G et la Gainax.

• Le film dure environ 87 minutes.


<RETOUR